Nouveau ! Cliquez ici pour télécharger la plaquette de présentation du V-Label

Le label vous sim­pli­fie les cours­es ! La présence du V-Label sur vos pro­duits préférés, dans ses deux décli­naisons – végé­tarien ou végane – vous per­met d’identifier leur caté­gorie immé­di­ate­ment.

Cliente qui regarde le label

 

Plus besoin de lire la liste d’ingrédients, de tra­quer les addi­tifs, les arômes et les ingré­di­ents pou­vant être d’origine ani­male : la géla­tine, l’huile de pois­son… Lorsqu’il est appliqué à un vin, par exem­ple, le label vous offre la cer­ti­tude qu’il n’est pas clar­i­fié à l’aide de géla­tine, de vessie de pois­son (estur­geon), de blanc d’œuf de poules élevées en bat­terie, ou encore de chi­tine. Ce n’est générale­ment pas là une infor­ma­tion présente sur l’étiquette du pro­duit.

 

A tra­vers le label, nous souhaitons aus­si con­tribuer au développe­ment de l’offre com­mer­ciale de pro­duits végé­tariens et véganes en France.  Nous espérons encour­ager les pro­duc­teurs à élim­in­er les pro­duits d’origine ani­male de leurs recettes afin de pou­voir obtenir le label et attein­dre plus de clients.

 

Vous voulez nous aider à dévelop­per le V-Label ? Vous pou­vez con­tac­ter les dis­trib­u­teurs (qui sont en lien direct avec les pro­duc­teurs) ou les pro­duc­teurs de pro­duits végé­tariens et véganes autour de vous, et leur pro­pos­er de nous écrire à l’adresse label@vegetarisme.fr pour plus d’informations. N’hésitez pas à nous y écrire égale­ment si vous avez des ques­tions sur le label.

 

Avec le V-Label…

-       Vos cours­es sont plus faciles ;

-       L’offre de pro­duits végé dans le com­merce aug­mente ;

-       Vous avez la garantie d’un label indépen­dant, qui ne provient pas de l’industrie mais d’une asso­ci­a­tion con­sacrée à la pro­mo­tion du végé­tarisme.

4eme-couv-label-v--site-vegetarisme-fr


Continuez votre navigation :

Le V-Label

Label V

(1) Pour les pro­duc­teurs

(2) Pour les con­som­ma­teurs

(3) Critères d’obtention

(4) Exem­ples de pro­duits label­lisés

(5) La presse en par­le