Un article de Sophie Choquet, paru dans la revue Alternatives végétariennes n°126 – hiver 2016-2017.

Graffeur et rappeur, il est l’un des deux MC* les plus titrés au monde. Lionel Bordas alias Res Turner, 34 ans, est un artiste à part dans le milieu des cultures urbaines. Végane, il donne de la voix pour défendre les animaux et des coups de main aux humains les plus démunis. Une personnalité à connaître et à suivre.

Res Turner est partout. Sur tous les terrains artistiques, toutes les places citoyennes. C’est d’abord cela qui m’a frappée quand je l’ai rencontré, la première fois au salon VeggieWorld où il dédicaçait son nouvel album Ouvrez les cages, puis lors d’une manifestation à Guéret contre l’ouverture de la ferme des mille veaux. Et ensuite au téléphone et sur les réseaux sociaux. Généreux de son temps, Res Turner raconte volontiers son parcours, ses passions et ses combats.

Originaire d’Angoulême, il commence par le graffiti avec des potes, pour le plaisir du trait, de la couleur et de l’interdit bravé. C’est de là que vient RES, une signature de graffeur choisie pour l’esthétique graphique de ces lettres (plus tard, l’extension Turner soulignera son état d’esprit (r)évolutionnaire, hommage à l’esclave afro-américain Nat Turner qui conduisit une révolte en 1831).

Res s’essaye ensuite au rap et « performe » dans tous les exercices de style : freestyle, fast flow, a capella… Ses qualités d’écriture et d’improvisateur, son flow tranchant, son énergie et son insatiable envie de défis artistiques lui permettent de se forger en quelques années un palmarès inégalé : double champion de France et double champion du monde End of the Weak (EOW, ligue mondiale d’improvisation rap) – 2013 à Londres, 2015 à Montréal –, vainqueur de nombreuses battles MC, finaliste (en équipe) de l’émission La France a un incroyable talent en 2013… Res assure la première partie des concerts de Youssoupha, Kery james, Médine, Busta Flex, La Rumeur… Artiste polyvalent, il est aussi son propre manager et tourneur. Il enfile encore d’autres casquettes remarquables, qu’on découvrira plus loin.

Res Turner impro battle danse P - David TavanLe don de l’expression…

Res, prolifique, inspiré, signe plusieurs albums. Dans les deux derniers, Caractère animal (2013) et Ouvrez les cages (2016), les textes se font plus engagés, en particulier en faveur des animaux (« Caractère animal », « La fable de la morlette », « Earthlings 2 »…). Sa conscience humaniste et animaliste se forge par déclics successifs à partir de 2009, suite à un voyage en Inde très marquant et à la découverte de multiples documentaires et vidéos-choc. Res devient végétarien, végétalien, végane. Adieu kebabs et cordons bleus. Il apprend à cuisiner et poste ses assiettes les plus alléchantes sur sa page Facebook. Aujourd’hui, il kiffe les graines germées et emporte son extracteur de jus partout avec lui, sur les routes de France qu’il sillonne en long, en large et en travers : pour des soirées battle, des concerts, mais pas seulement. Car Res est dans le mouv’, toujours en mouvement… et se joint à de multiples mouvements.

…au cœur et au service de l’action

L’expression artistique ne suffit pas. Res a le goût de la transmission. Il anime des ateliers pédagogiques de graffitis ou d’écriture rap et slam là où on l’invite : école, bibliothèque, centre socioculturel, maison de retraite, prison ou centre de redressement. Il tient à ces ateliers qui permettent aux enfants, ados et adultes participants d’exprimer leurs sentiments et de valoriser leur potentiel, et qui aboutissent à des réalisations collectives invitant au dialogue, parfois à des ouvertures de conscience…

Porte-voix pour les animaux, il tracte contre la corrida, marche contre le spécisme, participe au blocage d’un abattoir, tient un stand ou collecte des fonds par des concerts ici et là. Mais d’autres laissés pour compte, d’autres causes l’attendent. Donner de son temps dans un orphelinat au Togo. Organiser des collectes pour les réfugiés sahraouis à Bordeaux. Bosser en bénévole pour l’association Un hôpital pour les enfants à Poitiers…Res Turner - walking dead la roche sur yon

Ses projets ? Faire une tournée avec son dernier album, une autre avec un show-conférence autour de l’artiste engagé dans les collèges et lycées, et reprendre la compétition EOW, qui lui offre une incomparable tribune.

Découvrir Res Turner sur la toile : www.resturner.com, Facebook, Twitter et Instagram.
Impros freestyle et clips sur YouTube.

 * MC, abréviation de master of ceremony, animateur de spectacles ; dans le milieu rap, rappeur ambianceur.