« Les régimes végé­tariens (y com­pris végé­tal­ien) menés de façon appro­priée sont bons pour la san­té, adéquats au plan nutri­tion­nel et sont béné­fiques pour la préven­tion et le traite­ment de cer­taines mal­adies. […]. Les ali­men­ta­tions végé­tari­ennes bien conçues sont appro­priées à tous les âges de la vie, y com­pris pen­dant la grossesse, l’allaitement, la petite enfance, l’enfance et l’adolescence, ain­si que pour les sportifs. » Asso­ci­a­tion améri­caine de diété­tique

Les avantages d’une alimentation végétarienne pour la santé

Les résul­tats des recherch­es effec­tuées sur des végé­tariens ont été pub­liés et sont disponibles dans la lit­téra­ture médi­co-sci­en­tifique inter­na­tionale. Les don­nées rel­a­tives aux études épidémi­ologiques sur les végé­tariens ont établi un risque réduit de mal­adies chroniques, une aug­men­ta­tion de la longévité, des valeurs réduites de poids cor­porel et de pres­sion artérielle, et un meilleur état de san­té.

Des bénéfices santé démontrés scientifiquement

Les avan­tages du végé­tarisme sur la san­té ont été démon­trés sci­en­tifique­ment :

  • Moins de prob­lème d’obésité
  • Moins de mal­adies car­dio-vas­cu­laires, avec un effet spec­tac­u­laire sur les infarc­tus du myocarde ; ceci s’explique en grande par­tie par des taux net­te­ment plus bas de cholestérol chez les végé­tariens
  • Moins de dia­bète de type 2
  • Moins de can­cer avec un effet net pour les can­cers du côlon et de la prostate
  • Moins de trou­bles de la mémoire et de perte des capac­ités intel­lectuelles chez les per­son­nes âgées
  • Des béné­fices ont égale­ment été notés sur les mal­adies diver­tic­u­laires du côlon, les cal­culs bil­i­aires, la pol­yarthrite rhu­ma­toïde.

Les per­son­nes qui con­som­ment des quan­tités impor­tantes de pro­duits d’origine végé­tale présen­tent un risque réduit de nom­breuses mal­adies chroniques, alors que celles qui con­som­ment des quan­tités impor­tantes de viande et de graiss­es ani­males présen­tent un risque aug­men­té. Et ce n’est pas sur­prenant : les ali­ments d’origine végé­tale ren­fer­ment beau­coup plus d’antioxydants, de fibres et de minéraux que les ali­ments d’origine ani­male.

Les prin­ci­pales sociétés sci­en­tifiques inter­na­tionales pour la préven­tion des can­cers et de l’artériosclérose ont for­mulé des recom­man­da­tions pour adopter un style de vie sain qui per­me­tte de réduire le risque de ces mal­adies. L’alimentation idéale pour prévenir ces mal­adies doit être riche en fibres, pau­vre en graiss­es (en par­ti­c­uli­er ani­males), avec d’abondantes por­tions de fruits et de légumes. Les car­ac­téris­tiques de l’alimentation végé­tari­enne sont faciles à recon­naître.

Devenir végé­tarien, c’est facile ! L’Association Végé­tari­enne de France met à votre dis­po­si­tion de nom­breuses ressources pour vous aider à démar­rer et à rester en bonne san­té : con­sul­tez les bases d’une ali­men­ta­tion végé­tari­enne équili­brée pour en savoir plus sur la san­té et la nutri­tion végé­tari­enne ou com­ment devenir végétarien(ne).