Chez les sportifs, la proportion de végétariens et de végétaliens, contrairement aux idées reçues, semble plus importante que la moyenne. Ceci s’explique par un intérêt et une culture plus grande concernant la diététique : leur alimentation est un enjeu important sur lequel ils viennent très vite à s’interroger.

De nombreux sportifs végétariens et végétaliens

Dans le sens inverse, parmi les végétariens, la pratique sportive à des niveaux très divers est plus importante car ils font plus attention à leur santé et pour certains la performance est recherchée comme preuve de leur bon choix de régime alimentaire.
Cela est très marquant chez les pratiquants de sports d’endurance, car l’abondance d’aliments d’origine animale peut poser problème pour la performance cardio-vasculaire, notamment à cause des graisses saturées. Il est ainsi commun, pour ce genre de sportifs (dont l’alimentation met plus l’accent sur les hydrates de carbone) de ne pas manger beaucoup de produits animaux. Ne plus en manger du tout n’est alors qu’un pas supplémentaire.
Chez les sportifs de force, cela est beaucoup moins vrai : le mythe de la viande reste bien ancré. Cependant l’alimentation très contrôlée des culturistes par exemple, repose plus souvent sur les suppléments de protéines de lait et d’œufs que sur la viande. Être végétarien n’a donc rien d’exceptionnel pour un body-builder et ceux appelés végétariens dans cette discipline sont souvent en réalité des végétaliens. En témoigne le développement sur le marché de suppléments alimentaires pour sportifs une grande variété de protéines végétales (soja, pois, riz rouge, chanvre, etc.) et de suppléments portant le label végane.
Par ailleurs, la créatine (que l’on trouve en très petite quantité dans la viande rouge et le saumon) souvent consommée par ce type de sportifs (végétariens ou non), est la plupart du temps produite de synthèse et donc étiquetée végétalienne (au même titre que certaines carnitines, carnosines, etc.).
Il est aussi à souligner que plus l’apport en protéines est fort plus la capacité à produire de la testostérone (hormone anabolisante qui compte pour beaucoup dans la différence entre la musculature des femmes et celle des hommes) est réduite, parallèlement le niveau de myostatine (hormone bloquant la croissance musculaire) augmente avec l’apport en protéine (cf. Guide des Compléments Alimentaires pour Sportifs, M. Gundill et F. Delavier).
Ainsi l’équation « plus de protéine égale plus de muscle » est à considérer dans des limites raisonnables.

De nombreux sportifs végétariens et végétaliens

  • Carl Lewis (végétalien – 9 médailles d’or aux J.O.) :
    Lewis, sprinter et sauteur, a marqué durablement sa discipline. Régulièrement inscrit en première place du classement mondial de 1980 au début des années 1990 sur les épreuves de 100 m, de 200 m et de saut en longueur, l’athlète a amélioré à plusieurs reprises les records du monde du 100 m, du relais 4 x 100 m et du 4 x 200 m.
    Carl Lewis dit avoir adopté un régime végétalien au début des années 1990, et a, à plusieurs reprises, affirmé que celui-ci était son principal atout dans sa carrière d’athlète. Il contribue régulièrement à des livres et œuvre sur le sujet du végétarisme.
  • John Salley
    Durant sa carrière de joueur, il était connu comme un excellent spécialiste de la défense et fut le premier joueur de l’histoire à remporter un titre NBA avec trois clubs différents (Pistons de Detroit, Bulls de Chicago et Lakers de Los Angeles). Il prône un régime alimentaire bio et végétalien.
  • Dave Scott
    Triathlète américain, le premier à être 6 fois champion du monde d’Ironman (3,8 km de natation, 180 km de cyclisme puis un marathon (42 km) en course à pied à la suite). Il gagna l’Ironman d’Hawaii en 1980, 1982, 1983, 1984, 1986, et 1987. Pendant la période de ses victoires il fut végétalien mais ne l’est plus strictement depuis 1992.
  • Murray Rose
    Nageur australien végétarien de naissance, 5 fois médaillé olympique de natation en 1956 et 1960 et 15 fois recordman du monde.
  • Ricky Williams
    Footballeur américain végétalien (running back)
  • Mac Danzig
    Champion de free fight végétalien.
  • Martina Navratilova
    Championne de tennis
  • Pat Reeves
    Championne de force athlétique britannique végétalienne (ou « power-lifting » variante de l’haltérophilie avec des poids plus lourds et des mouvements moins complexes : squat, soulevé de terre et développé couché), championne depuis 10 ans des Masters de Grande-Bretagne. Elle a remporté en avril 2005 pour la dixième année consécutive les Masters de Grande-Bretagne dans sa catégorie, tout en établissant de nouveaux records nationaux.
  • Brendan Brazier
    Ironman (triathlon : marathon, natation et vélo à suivre)
  • Rob Bigwood
    Champion de bras de fer végétalien.
  • Robert Cheeke
    Culturiste naturel professionnel végétalien parmi les plus connus, fondateur de veganbodybuilding.com, sponsorisé par les compléments alimentaires Vega du triathlète Brendan Brazier, fit la couverture de grands magazines de body-building comme FLEX, et travaille pour l’incontournable entreprise américaine bodybuilding.com
    USA
  • Georges Laraque
    Georges Laraque est un joueur professionnel de hockey sur glace canadien. Végétalien narrant la version française d’Earthlings, il est aussi chef-adjoint du Parti vert du Canada.
  • Ruth Heidrich
    Athlète américaine végétalienne, plus de 900 médailles en marathons et triathlons, première place à l’Ironman de Nouvelle-Zélande en 1996.
  • Surya Bonaly
    Championne française de patinage artistique
  • Mike Mahler
    Professeur de kettlebell végétalien (genre d’haltérophilie avec des haltères russes en forme de boulets. Entraînement également orienté vers la préparation aux sports de combat)
  • James Southwood
    Végétalien britannique, champion de Grande-Bretagne et vice-champion d’Europe en savate (boxe française)
  • Cécile et Christophe Berg
    Installés aux Pays-Bas, ils animent un blog « Metagama » qui raconte cette passion pour la course à pied (15 km, semi-marathon, marathon, trail…) et leurs explorations culinaires. Ce couple de Français a remporté des victoires dans des courses à pied extrêmes partout dans le monde, notamment aux 175 km du Swiss Jura Marathon.
  • Jake Shields
    Champion de free fight végétalien.
  • Derek Tresize (et sa compagne Marcella Torres)
    Culturiste naturel et modèle de body-building, coach sportif spécialiste de la nutrition végétarienne, ancien élève du docteur Collin Campbell. USA
  • Scott Jurek
    Ultramarathonien végétalien, Américain, 7 fois vainqueur de la Western States Endurance Race (160 km)
  • Alexander Dargatz
    Médecin, culturiste naturel allemand
  • Georges Christen
    « Strong man » végétarien, détenant divers records mondiaux comme le déchirement de 28 annuaires téléphoniques de 1 032 pages en 2 minutes, il tord des clous avec ses doigts et ses dents, tracte tout genre de choses comme des trains, des bateaux, etc.
  • Nick Riggle
    Skater international
  • Ed Bauer
    Culturiste naturel et coach en nutrition
  • Tim VanOrden
    Coureur crudivore américain
  • Giacomo Marchese
    Culturiste crudivore américain
  • Anand Viswanathan
    Grand-maître international d’échecs, champion du monde 2007, vainqueur de la Coupe du Monde 2002 organisée par la FIDE et champion du monde 2003 de parties rapides au Cap d’Agde