Notre modèle alimentaire occidental, fortement axé sur les protéines animales, fait aujourd’hui porter un lourd tribut aux écosystèmes, à la santé publique et à la condition animale. Il repose sur une exploitation intense des terres, favorise le développement de certaines maladies, et contribue à l’aggravation des inégalités à l’échelle de la planète.

Dans le cadre des élections municipales de mars 2020, l’AVF a demandé aux candidat·es des 20 plus grandes villes de France de s’engager pour la transition alimentaire, en signant sa charte pour une option végéta*ienne quotidienne dans les cantines. C’est déjà plus d’une soixantaine de candidat·es qui nous ont répondu positivement !

Si la plupart soutiennent cette charte dans son ensemble, certain·es y apportent un soutien partiel, ne souhaitant pas l’option quotidienne mais proposant par exemple de doubler la proportion de menus végéta*iens uniques dans les cantines.

Les résultats sont maintenant disponibles sur notre site dédié à nos missions politiques, et seront régulièrement mis à jour jusqu’aux élections à mesure que nous recevrons de nouvelles réponses. Retrouvez les engagements des candidat·es de votre commune sur notre site Végépolitique !

Découvrez les résultats ici.