A lire, un bon article de fond sur les raisons d’être d’un militantisme activiste pro-animal et pourquoi il est nécessaire de ruer dans les brancards et dénoncer publiquement l’innommable que sont les abattoirs

Extraits :
— Les sociologues appellent ‘contrôle social informel’ les pratiques utilisées visant à réduire toute résistance politique au néant, tels que le sarcasme, le ridicule et l’humiliation.
— Les arguments des défenseurs des droits des animaux seront balayés s’ils ne sont pas enracinés dans un engagement politique par des végétaliens solidaires quelles que soient les barrières culturelles, les classes sociales, l’éducation et la langue.
— Et pour que cet endroit (l’abattoir) soit une institution, qu’est-ce que cela nous apprend sur notre société? Et de VOTRE participation au massacre, qu’est-ce que cela vous apprend sur VOUS-MÊME? Votre morale? Et la valeur que vous accordez à une vie?

L’article complet, ici :  lire

tableau : FESTIN ET FAMINE par Frédéric Back