La chimère du modèle occidental a décidément des conséquences désastreuses…

Extraits :
— L’Inde, dont 40 % de l’immense population (1,3 milliard d’habitants) est végétarienne et dont la religion dominante — l’hindouisme — interdit l’abattage des femelles laitières (bufflonnes et zébus), est devenue, en 2013, le deuxième exportateur de viande rouge, sur les talons du leader brésilien.
— Le moteur de cette croissance, c’est la production laitière. Elle se développe à vitesse grand V pour étancher la soif de lait des consommateurs indiens.
— Les animaux sont abattus selon le rite halal, car les propriétaires des abattoirs en Inde sont musulmans. Cette caractéristique leur ouvre les portes du Moyen-Orient (Égypte, Arabie Saoudite, Émirats Arabes Unis, Iran, Irak…).

Lire la suite de l’article du journal Ouest-France en cliquant sur le lien ci-dessous

L’article complet, ici : lire l’article