La chimère du modèle occidental a décidément des conséquences désastreuses…

Extraits :
— L’Inde, dont 40 % de l’immense population (1,3 milliard d’habitants) est végétarienne et dont la religion dominante — l’hindouisme — interdit l’abattage des femelles laitières (bufflonnes et zébus), est devenue, en 2013, le deuxième exportateur de viande rouge, sur les talons du leader brésilien.
— Le moteur de cette croissance, c’est la production laitière. Elle se développe à vitesse grand V pour étancher la soif de lait des consommateurs indiens.
— Les animaux sont abattus selon le rite halal, car les propriétaires des abattoirs en Inde sont musulmans. Cette caractéristique leur ouvre les portes du Moyen‐Orient (Égypte, Arabie Saoudite, Émirats Arabes Unis, Iran, Irak…).

Lire la suite de l’article du journal Ouest‐France en cliquant sur le lien ci‐dessous

L’article complet, ici : lire l’article