Francetv info a rencontré Olivier, infatigable militant du véganisme, qui voit dans ce mode de vie une façon de préserver la planète.

Vous savez qu’il faut 15 000 litres d’eau pour produire un kilo de bœuf ?” Le chiffre est contesté par l’industrie agroalimentaire, mais il a convaincu Olivier d’abandonner la viande et tous les produits d’origine animale. A 32 ans, cet homme qui travaille dans la communication événementielle a sauté le pas et s’est converti au véganisme, alerté par le scandale de la viande de cheval l’année passée, touché par la cruauté envers les animaux. Mais cette décision, il l’a surtout prise par souci écologique.”

L’article complet, ici