Grâce à une forte mobil­i­sa­tion sur les réseaux soci­aux, le pro­jet Défi Veg­gie de l’Association végé­tari­enne de France (AVF) vient de rem­porter la deux­ième ses­sion du con­cours My pos­i­tive impact lancé par la fon­da­tion Nico­las Hulot.
Du 25 mai au 5 juil­let, les inter­nautes étaient à nou­veau sol­lic­ités pour élire les 5 meilleurs pro­jets visant à lut­ter con­tre le réchauf­fe­ment cli­ma­tique, par­mi 50 propo­si­tions dans les domaines de l’alimentation, de l’énergie, des trans­ports, de l’habitat, de l’aménagement du ter­ri­toire, etc. Ces 5 pro­jets lau­réats béné­ficieront d’une cam­pagne de pub­lic­ité dans les grands médias, réal­isée par l’agence Havas.

En occu­pant la pre­mière place au cours des trois dernières semaines du con­cours, le Défi Veg­gie pro­posé par l’Association végé­tari­enne de France appa­raît désor­mais comme une solu­tion crédi­ble pour lut­ter con­tre le dérè­gle­ment cli­ma­tique. Il apporte une vis­i­bil­ité inédite au végé­tarisme pen­dant cette année excep­tion­nelle en faveur du cli­mat se clô­tu­rant par la COP21 à Paris.

Accroître la part de végé­tal dans ses repas est en effet un choix écologique majeur, car le secteur de l’élevage représente 14% des émis­sions de GES, soit plus que le secteur des trans­ports à l’échelle mon­di­ale. Manger végé­tarien con­tribue à préserv­er les ressources en eau, en ter­res arables et préserve la forêt ama­zoni­enne des destruc­tions liées aux cul­tures de soja des­tinées à nour­rir le bétail – au-delà des béné­fices pour la san­té (réduc­tion des risques d’obésité, de mal­adies car­dio-vas­cu­laires, de cer­tains can­cers).

Le Défi Veg­gie inve­sti­ra les uni­ver­sités et grandes écoles à l’automne : les étu­di­ants par­tic­i­pants ten­teront de relever ce défi ludique de manger 100% végé­tal pen­dant une semaine, accom­pa­g­nés gra­tu­ite­ment par l’association et par des pro­fes­sion­nels (diététi­ciens, créa­teurs culi­naires, éco­logues…). Le grand pub­lic pour­ra égale­ment par­ticiper via un site inter­net dédié, qui sera lancé à la ren­trée de sep­tem­bre.

L’AVF se réjouit de ce suc­cès, qui a été ren­du pos­si­ble par une mobil­i­sa­tion sans précé­dent de la com­mu­nauté végé­tari­enne. Cette vic­toire prou­ve la force d’un réseau mu par la con­vic­tion et le coeur, face à des pro­jets soutenus par les pou­voirs publics et l’agro-industrie. Elle témoigne d’un attrait réel pour une trans­for­ma­tion pro­fonde des modes de pro­duc­tion et de con­som­ma­tion à l’échelle de notre société. Tan­dis que de nom­breux pro­jets con­cur­rents visaient à amé­nag­er à la marge des sys­tèmes de pro­duc­tion et de con­som­ma­tion insouten­ables dans leurs fonde­ments, la vic­toire du Défi Veg­gie donne un sig­nal fort en faveur d’une révo­lu­tion de nos modes de pro­duc­tion et de con­som­ma­tion. C’est une étape cru­ciale dans la con­struc­tion d’un avenir plus durable et plus respectueux.

Con­tact Presse

Élodie Vieille Blan­chard,
prési­dente et porte-parole : 06 32 43 86 40