Quelle agriculture pour demain ? Comment nourrir l’humanité, préserver les écosystèmes et construire un monde plus durable ?

Dans le cadre de la consultation en ligne initiée par les États généraux de l’alimentation, l’Association végétarienne de France (AVF) a rédigé une contribution complète visant à donner des outils concrets aux décideurs pour mener la transition vers un modèle alimentaire plus végétal, indispensable en termes de durabilité écologique et de santé publique.

L’AVF a désigné les causes à l’origine des problèmes qui se posent dans le domaine agricole, notamment le fait que l’État et les lobbies économiques freinent la transition vers un modèle plus végétal.

Elle a proposé également 8 solutions à ces problèmes. Parmi elles, l’abrogation des textes de lois imposant les protéines carnées dans les écoles reçoit le plus de votes. Cette imposition ne repose en effet sur aucune connaissance nutritionnelle et pose préjudice à tous les enfants qui désirent s’alimenter sans viande et sans poisson. D’autres solutions, « Mieux former les médecins et les professionnels de santé sur les liens entre alimentation végétale et santé » ; « Interdire l’intervention des lobbies agroalimentaires de produits à risque pour la santé dans les établissements scolaires », sont également très soutenus par les internautes.

De manière générale, et alors que les organisateurs viennent de décaler la date limite de vote du 20 octobre au 10 novembre, les éléments apportés par l’AVF sont classés en tête de tous les éléments apportés par les individus, acteurs associatifs et institutionnels*. C’est un signe que de nombreux citoyens et de nombreuses citoyennes désirent aujourd’hui une évolution de notre modèle agricole et alimentaire !

Cette situation est malheureusement en décalage total avec les ateliers organisés par le gouvernement, dans lequel la question de la transition vers un modèle moins carné est totalement absente. L’AVF entend bien, en tout cas, faire valoir le succès de ses propositions et se poser comme un acteur incontournable pour réfléchir à l’avenir de l’agriculture en France.

* C’est le cas pour toutes les catégories où l’AVF a soumis des éléments.

Contact presse :

Élodie Vieille Blanchard, présidente
presidente@vegetarisme.fr
06 32 43 86 40