Nous sommes tous dif­férents. Si vous voulez devenir et surtout rester végé­tarien, il est impor­tant de trou­ver la voie qui vous con­vient le mieux. L’Association Végé­tari­enne de France vous apporte son sou­tien à tra­vers des con­seils pra­tiques, des infor­ma­tions nutri­tion­nelles, des ren­con­tres…

À chacun sa méthode vers le végétarisme

Les deux méth­odes les plus pop­u­laires pour procéder à ce change­ment dans votre mode de vie, sont de procéder étape par étape ou de chang­er ses habi­tudes ali­men­taires du jour au lende­main. Choi­sis­sez celle qui cor­re­spond le mieux à votre tem­péra­ment.

Quel que soit votre choix, surtout n’oubliez pas que :

  • Chaque repas est utile. Si devenir végé­tarien du jour au lende­main vous sem­ble dif­fi­cile, procédez par étapes ; sen­tez-vous à l’aise avec vos choix et au début réduisez sim­ple­ment la quan­tité de viande et de pois­son que vous mangez au quo­ti­di­en. Adoptez de plus en plus de repas végé­tariens régulière­ment. La cam­pagne 1,2,3 VEGGIE! est un bon exem­ple.
  • Pensez à ce que vous mangez. Ce n’est pas dif­fi­cile d’être végé­tarien, mais si vous avez mangé de la viande toute votre vie, il est nor­mal que cela vous appa­raisse dif­férem­ment. Prenez le temps de vous ren­seign­er sur une ali­men­ta­tion équili­brée et de con­sul­ter des recettes végé­tari­ennes. Pour votre san­té, ne rem­placez pas la viande par une grande quan­tité de pro­duits laitiers.
  • Prof­iter de l’aide et de l’expérience d’autres végé­tariens. Devenir végé­tarien est une aven­ture pas­sion­nante, mais c’est aus­si un grand pas. L’Association Végé­tari­enne de France est là pour vous aider avec plein de con­seils (Guide du végé­tarien débu­tant) et de ressources (ate­lier cui­sine, recettes, …) pour les nou­veaux ou futurs végé­tariens. Vous pou­vez aus­si en par­ler à des amis, col­lègues et con­nais­sances qui sont végé­tariens, ou par­ticiper à des ren­con­tres que nous organ­isons un peu partout en France. La plu­part des végé­tariens et végé­tal­iens ont vécu la même expéri­ence et sont sou­vent heureux d’aider les flex­i­tariens ou végé­tariens en herbe.
  • N’abandonnez pas. Si vous trou­vez que c’est dif­fi­cile au pre­mier abord ou que vous faites par­fois des écarts, rap­pelez-vous toutes les bonnes raisons d’être végé­tarien et con­tin­uez dans cette voie !

Ne pensez pas à ce que vous allez per­dre mais à ce que vous allez gag­n­er : une vie plus saine, un impact envi­ron­nemen­tal plus faible, une cui­sine plus var­iée, une meilleure con­science…