Conseils pour la qualité optimale des menus végétariens en restauration collective

Imprimer

À destination des cuisinant·es, gestionnaires et diététicien·nes

Suite à l’adoption de la loi EGAlim et de l’amendement Cazebonne en octobre 2018, les restaurants scolaires doivent servir au moins un repas végétarien par semaine à leurs jeunes convives.

Ces repas, inhabituels pour la plupart des professionnel·les de la restauration collective, gestionnaires, cuisinier·es, et diététicien·nes,  suscitent de nombreuses questions. L’Association végétarienne de France y répond dans ce guide pratique.