L’AVF propose aux candidat‐e‐s aux élections régionales de se positionner en signant une charte.

La nature des repas servis dans la restauration collective est au cœur d’une polémique sur la laïcité. Il existe pourtant un moyen simple de résoudre ce problème : proposer une alternative végétarienne. Respectueux de toutes les pratiques familiales, les menus végétariens fournissent la solution la plus laïque qui soit.

Pour mémoire, les menus végétariens sont de plus en plus recommandés pour la santé. Ils jouent un rôle important dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Ils permettent de réduire la souffrance animale. Et ils ont un impact très faible sur l’environnement.

Signe de l’actualité de cette question : le 14 octobre dernier, une proposition de loi pour une alternative végétarienne obligatoire dans les cantines scolaires, soutenue en quelques semaines par plus de 130 000 personnes mobilisées via une pétition en ligne, a été déposée à l’Assemblée nationale par 23 députés.

Le cadre des élections régionales permet de débattre sur cette question. L’Association végétarienne de France (AVF) invite donc les candidat‐e‐s à se positionner. Elle propose la signature d’une charte qui les engage à soutenir toute proposition de loi et tout déploiement d’une alternative végétarienne dans les établissements publics de restauration.

L’AVF rendra public le résultat de cette opération d’engagement des candidat‐e‐s sur cette page et via des communications en direction de la presse quotidienne régionale.

Pour aller plus loin:
Pourquoi une alternative végétarienne dans les cantines?”, un guide argumentaire réalisé par l’AVF à destination des candidat‐e‐s aux élections régionales et des gestionnaires de services de restauration collective.

 

REPONSES DES CANDIDAT‐E‐S TETES DE LISTES REGIONALES

En vert : candidat‐e‐s ayant signé la charte.

En rouge : pas de réponse ou réponse négative.

En bleu : la charte a été signée par des membres de la liste mais pas par la tête de liste régionale ou bien la tête de liste nous a signifié des engagements allant dans le bon sens mais n’a pas signé la charte.

(Nous mentionnons uniquement les noms des candidats expressément sollicités par l’AVF, ou bien ayant signé spontanément la charte).

 

Alsace Lorraine Champagne‐Ardenne

Sandrine Bélier (EELV‐PRG‐etc.)

Jean‐Pierre Masseret (PS‐etc.)

Philippe Richert (LR‐UDI‐MODEM)

Florian Philippot (FN)

 

Aquitaine Limousin Poitou‐Charentes

Françoise Coutant (EELV)

Alain Rousset (PS‐PRG)

Virginie Calmels (LR‐UDI‐MODEM‐CPNT)

Olivier Dartigolles (FG‐MRC‐etc.)

 

Auvergne Rhône‐Alpes

Jean‐Charles Kohlhass (EELV‐PG‐etc.)

Jean‐Jacques Queyranne (PS‐PRG‐etc.)

Laurent Wauquiez (LR‐UDI‐MODEM)

Christophe Boudot (FN)

 

Bourgogne Franche‐Comté

Cécile Prudhomme (EELV‐etc.)

 

Bretagne

René Louail (EELV‐etc.)

Jean‐Yves Le Drian (PS‐PRG)

Marc Le Fur (LR)

Gilles Pennelle (FN)

 

Centre Val de Loire

Charles Fournier (EELV)

François Bonneau (PS‐PRG‐etc.)

Philippe Vigier (LR‐UDI‐MODEM)

 

Ile‐de‐France

Emmanuelle Cosse (EELV‐etc.)

Claude Bartolone (PS‐PRG‐MRC)

Valérie Pécresse (LR‐UDI‐MODEM)

Pierre Laurent (FG)

Sylvain De Smet (FLUO)

Wallerand de Saint‐Just (FN)

 

Languedoc‐Roussillon Midi‐Pyrénées

Gérard Onesta (EELV‐FG‐etc.)

Carole Delga (PS‐PRG‐MRC‐etc.) 

Christophe Cavard (UDE‐Cap21‐etc.)

Philippe Saurel (DVG)

Dominique Reynié (LR‐UDI‐MODEM‐CPNT)

 

Nord‐Pas‐de‐Calais Picardie

Sandrine Rousseau (EELV‐PG‐etc.)

Pierre de Saintignon (PS‐PRG‐MRC

Xavier Bertrand (LR‐UDI‐MODEM‐CPNT)

Marine Le Pen (FN)

 

Pays de la Loire

Sophie Bringuy (EELV)

Christophe Clergeau (PS‐PRG‐UDE‐etc.)

Bruno Retailleau (LR‐UDI‐MODEM‐CPNT)

Pascal Gannat (FN)

 

Provence‐Alpes‐Côte d’Azur

Sophie Camard (EELV‐FG‐etc.)

Christophe Castaner (PS‐PRG‐MRC‐etc.)

Christian Estrosi (LR‐UDI‐MODEM)

Jean‐Marc Governatori (AEI)

Marion Maréchal‐Le Pen (FN)