Un article paru dans la revue Alternatives végétariennes n°126 (hiver 2016-2017), par Karine Freund-Vernette et Sophie Choquet.

Ne nous voilons pas la face, les sujets de conversations en 2017 ne sont pas si nombreux quand on tient à maintenir l’harmonie des tablées. La politique : hypersensible en cette année électorale. L’actu internationale : déprime avant le dessert. Les faits divers : les conversations saignantes traumatisent les enfants. Non, le bon sujet, celui qu’on peut inviter en mettant un maximum de convives d’accord, c’est le végé. Surtout s’il n’y en a qu’un à table. Vous, par exemple, tout content d’être fraîchement passé du côté végétal de l’assiette.

Soyons honnêtes, il est vraisemblable que personne ne vous gâche votre repas. Mais parfois, le bête reprend le dessus. Et là, les arguments raisonnables risquent de ne pas faire mouche. Affichant votre sourire le plus désinvolte, vous pourrez alors tirer parti de ce petit inventaire d’humour végé pour finir le repas en toute légèreté.

« La cuisine végé, c’est triiiste ! », « Mais tu vas avoir des carences ? », « Tu ne peux pas faire d’écart, juste une fois ? », « Sans viande, les humains n’auraient jamais survécu »

Retrouvez 15 arguments courants et choisissez votre répartie selon votre humeur, dans l’article complet en pdf.

Illustration : ©Alem Alquier.