Grâce à une forte mobilisation sur les réseaux sociaux, le projet Défi Veggie de l’Association végétarienne de France (AVF) vient de remporter la deuxième session du concours My positive impact lancé par la fondation Nicolas Hulot.
Du 25 mai au 5 juillet, les internautes étaient à nouveau sollicités pour élire les 5 meilleurs projets visant à lutter contre le réchauffement climatique, parmi 50 propositions dans les domaines de l’alimentation, de l’énergie, des transports, de l’habitat, de l’aménagement du territoire, etc. Ces 5 projets lauréats bénéficieront d’une campagne de publicité dans les grands médias, réalisée par l’agence Havas.

En occupant la première place au cours des trois dernières semaines du concours, le Défi Veggie proposé par l’Association végétarienne de France apparaît désormais comme une solution crédible pour lutter contre le dérèglement climatique. Il apporte une visibilité inédite au végétarisme pendant cette année exceptionnelle en faveur du climat se clôturant par la COP21 à Paris.

Accroître la part de végétal dans ses repas est en effet un choix écologique majeur, car le secteur de l’élevage représente 14% des émissions de GES, soit plus que le secteur des transports à l’échelle mondiale. Manger végétarien contribue à préserver les ressources en eau, en terres arables et préserve la forêt amazonienne des destructions liées aux cultures de soja destinées à nourrir le bétail – au-delà des bénéfices pour la santé (réduction des risques d’obésité, de maladies cardio-vasculaires, de certains cancers).

Le Défi Veggie investira les universités et grandes écoles à l’automne : les étudiants participants tenteront de relever ce défi ludique de manger 100% végétal pendant une semaine, accompagnés gratuitement par l’association et par des professionnels (diététiciens, créateurs culinaires, écologues…). Le grand public pourra également participer via un site internet dédié, qui sera lancé à la rentrée de septembre.

L’AVF se réjouit de ce succès, qui a été rendu possible par une mobilisation sans précédent de la communauté végétarienne. Cette victoire prouve la force d’un réseau mu par la conviction et le coeur, face à des projets soutenus par les pouvoirs publics et l’agro-industrie. Elle témoigne d’un attrait réel pour une transformation profonde des modes de production et de consommation à l’échelle de notre société. Tandis que de nombreux projets concurrents visaient à aménager à la marge des systèmes de production et de consommation insoutenables dans leurs fondements, la victoire du Défi Veggie donne un signal fort en faveur d’une révolution de nos modes de production et de consommation. C’est une étape cruciale dans la construction d’un avenir plus durable et plus respectueux.

Contact Presse

Élodie Vieille Blanchard,
présidente et porte-parole : 06 32 43 86 40