L’OMS vient de classer la charcuterie comme cancérogène, et la viande rouge comme cancérogène probable. Ces conclusions rejoignent les résultats de nombreuses études scientifiques parues au cours des années écoulées, et concordent avec celles du World Cancer Research Fund.

L’Association végétarienne de France (AVF) profite de cette déclaration pour rappeler que les régimes végétariens et végétaliens bien conçus sont sains et conviennent à tous les âges de la vie. En outre, ils permettent de prévenir bon nombre de pathologies de civilisation telles que l’obésité, les maladies cardio-vasculaires, le diabète de type 2 ou l’hypercholestérolémie.

Faire une plus grande place à l’alimentation végétarienne s’impose pour de nombreuses raisons : réduction de l’empreinte écologique ; respect de la laïcité ; amélioration de la santé publique. L’AVF agit à l’échelle nationale pour accompagner ce changement de modèle alimentaire. À l’occasion de la campagne des élections régionales, l’AVF sollicite toutes les têtes de liste afin de leur demander de prendre position sur les menus végétariens alternatifs en collectivité.

Pour en savoir plus

Contacts presse

Crédit visuel : Vegactu