Qu’il s’agisse des très jeunes enfants ou des adolescents, des adultes ou des personnes âgées, des femmes enceintes ou allaitantes, des sédentaires ou des sportifs, la position de l’Association Américaine de Diététique, qui compte plus de 70 000 professionnels de la santé, est que « Les alimentations végétariennes sont appropriées durant toutes les étapes de la vie ».

L’alimentation végétarienne adaptée à tous les stades de la vie

L’Association Américaine de Diététique a publié en 2009 un rapport basé sur plus de 200 études à propos des alimentations végétariennes. Ce rapport indique que « Les alimentions végétarienne et végétalienne bien planifiées sont appropriées à tous les stades de la vie, y compris la grossesse, l’allaitement, la petite enfance, l’enfance, l’adolescence, et pour les athlètes. Planifiées de façon adéquate, elles satisfont les besoins nutritionnels des bébés, des enfants et des adolescents, et contribuent à une croissance normale. »

Les bébés et enfants végétariens

Pour les bébés, les diététiciens recommandent l’allaitement au sein ; ensuite, les lignes de conduite pour l’introduction des aliments solides sont les mêmes chez les végétariens et les non-végétariens.
Les courbes de croissance des enfants végétariens et non végétariens sont identiques, du moment que l’alimentation apporte suffisamment de calories et provient d’aliments variés.
La pratique d’une alimentation végétarienne équilibrée dès le jeune âge aide à mettre en place de bons comportements alimentaires. Ainsi, les adolescents végétariens consomment-ils davantage de fibres, de fer, d’acide folique, de vitamines A et C, de fruits et de légumes que les non végétariens, mais moins de sucreries, de fast-food ou d’en-cas salés que les non végétariens.

Les femmes enceintes et allaitantes végétariennes

L’alimentation végétarienne (y compris végétalienne) permet de couvrir les besoins en nutriments et calories des femmes enceintes et allaitantes. En ces périodes cruciales, la recommandation est simplement de fournir de bonnes sources de vitamines B12, D et B9 (acide folique), ainsi que du fer et de l’acide alpha-linolénique (oméga-3) en quantité suffisante, qui peuvent être apportées par des suppléments ou des aliments enrichis venant complémenter une alimentation variée. Il faut également veiller à modérer sa consommation d’oméga-6 (huiles de maïs, carthame, tournesol) et d’acides gras « trans » (margarines à friture et graisses hydrogénées).

Les personnes âgées végétariennes

Les personnes âgées ont des besoins en calories diminués, mais augmentés en d’autres nutriments comme le calcium, la vitamine D et la vitamine B12, qui nécessitent une supplémentation dans la plupart des cas. Ceci n’est pas spécifique aux végétariens et une alimentation végétarienne équilibrée est parfaitement adéquate.

Les sportifs végétariens

L’alimentation végétarienne peut également répondre aux besoins des sportifs de compétition. En particulier, les besoins en protéines peuvent être satisfaits par des sources variées de protéines végétales, sans avoir recours à des aliments spéciaux.